Les radicaux libres

LE RÔLE DES RADICAUX LIBRES DANS LE VIEILLISSEMENT DE LA PEAU

Vous avez certainement déjà entendu parler des radicaux libres. D’après les scientifiques, ils sont en grande partie responsables du vieillissement du corps humain. Ils détruisent progressivement les cellules saines: d’un point de vue biologique, c’est cela qui provoque le vieillissement. Grâce à un apport suffisant en antioxydants, il est possible de retarder ce processus. Mais que sont les radicaux libres exactement ? Saviez-vous que lorsqu’ils sont présents dans une certaine quantité, ils s’avèrent être utiles et importants ? Ici, vous en saurez plus sur ces molécules à la courte durée de vie, mais dotées d’une grande agressivité.

LES RADICAUX LIBRES: QU’EST-CE QUE C’EST?

 

Les radicaux libres apparaissent dans le cadre de notre métabolisme; il s’agit d’un produit intermédiaire du processus. Il s’agit tout simplement de formes d’oxygène spéciales et très réactives, comme le peroxyde d’hydrogène, les superoxydes ou les hyperoxydes. Leur particularité, c’est qu’ils ne se composent que d’un seul électron. Les molécules stables doivent néanmoins comporter une paire d’électrons. Les radicaux libres sont donc instables: ils sont toujours « à la recherche » d’un second électron pour éviter leur destruction. Ils trouvent cet électron dans d’autres molécules, des molécules stables qui remplissent souvent des fonctions importantes dans les cellules, par exemple en tant que partie de l’ADN. Lorsque les radicaux libres « volent » cet électron aux molécules cellulaires essentielles, ces dernières se désagrègent à leur tour, elles oxydent. Ces cellules sont durablement endommagées.

Les radicaux libres détruisent donc les cellules saines, car c’est pour eux le seul moyen de subsister. En conséquence, de plus en plus de molécules cellulaires perdent de leur stabilité. Elles commencent par s’approprier les électrons des molécules des cellules voisines. Se met alors en place une réaction en chaîne au cours de laquelle de plus en plus de cellules sont irrémédiablement perdues. Cela affaiblit le corps et provoque du stress oxydatif; on parle, entre autres, de vieillissement prématuré de la peau. Le corps maîtrise les radicaux libres à l’aide d’antioxydants. On peut par exemple trouver ces antioxydants dans de nombreux aliments bons pour la santé. S’il existe un équilibre entre radicaux libres et antioxydants, le corps reste en bonne santé. De nombreux facteurs viennent toutefois perturber cet équilibre.

QU’EST-CE QUI PROVOQUE L’APPARITION DES RADICAUX LIBRES?

 

Chaque corps humain contient un certain nombre de radicaux libres. Ils apparaissent de manière continue dans le cadre du processus métabolique. Toutefois, certains facteurs favorisent l’augmentation du nombre de ces molécules d’oxygène très réactives. Les facteurs déclencheurs les plus connus sont les rayons UV et le tabagisme. Autres causes déclenchant l’apparition des radicaux libres:

  • les éléments nocifs tels que l’ozone, le smog, les pesticides, les rayons radioactifs ou ionisants, le plomb, le mercure
  • une alimentation non équilibrée, qui n’apporte pas une quantité suffisante d’antioxydants à l’organisme
  • la prise de médicaments
  • les maladies et blessures inflammatoires
  • le stress psychique et physique
  • le sport de haut niveau
  • la consommation d’alcool et de drogues

QU’EST-CE QUI REND LES RADICAUX LIBRES SI NUISIBLES?

 

Lorsqu’en 1956, le biogérontologue Denham Harman présenta sa thèse selon laquelle les radicaux libres sont responsables du processus de vieillissement, ses collègues ne le prirent tout d’abord pas au sérieux. La science reconnaît aujourd’hui que les radicaux libres ont une grande influence sur le corps humain. Ce phénomène n’est certes pas encore entièrement étudié, mais il est sûr que cela vaut la peine de prévenir la formation d’un nombre trop important de radicaux libres dans le corps.

Non seulement les radicaux libres non contrôlés ont des effets néfastes sur la peau, mais en plus, ils endommagent également les organes. Si des radicaux libres s’attaquent à des cellules intactes, cela est visible à l’extérieur car la peau vieillit alors plus rapidement. La peau se ride plus rapidement et se relâche. Mais les effets ne sont pas purement cosmétiques. Les radicaux libres affaiblissent le corps et le rendent plus vulnérable aux maladies. Si, par exemple, ils détruisent des cellules du cerveau, cela favorise les maladies neurologiques comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. De plus, un nombre trop important de radicaux libres augmente le risque de cancer. Le risque de souffrir de maladies vasculaires et de diabète augmente également.

Toutefois, les radicaux libres ne sont pas forcément nuisibles. Ils ont bel et bien un potentiel positif. Ainsi, ils éliminent les cellules proliférant de manière incontrôlée, qui peuvent être un signe précurseur du cancer. Il n’est donc pas question de détruire tous les radicaux libres présents dans le corps. Il est bien plus important d’établir un équilibre sain entre radicaux libres et antioxydants.

COMMENT SE PROTÉGER CONTRE LES RADICAUX LIBRES?

 

Si vous souhaitez vieillir en bonne santé et en beauté, vous pouvez vous protéger des radicaux libres notamment en adoptant une alimentation équilibrée, à l’aide des antioxydants. Ceux-ci ralentissent le processus d’oxydation en brisant cette réaction en chaîne fatale. C’est pour cela qu’on les qualifié également de « piégeurs de radicaux libres ». On trouve des antioxydants dans les vitamines et les minéraux ; on en trouve sous la forme de substances végétales secondaires. Si possible, mangez donc beaucoup de fruits et de légumes. Par exemple, les myrtilles, les pommes, les tomates, les noix, les épinards, les carottes, les pommes de terre, le café et le chocolat noir contiennent un nombre relativement élevé d’antioxydants.

Certains composants sont particulièrement efficaces: riches en antioxydants, ils ne peuvent toutefois pas être absorbés en quantité suffisante par l’intermédiaire de l’alimentation seule. Parmi ces composants, on peut citer par exemple l’OPC, l’astaxanthine, le sélénium, la L-cystéine et la coenzyme Q10. Afin de garantir un approvisionnement optimal de ces substances, il est conseillé d’opter pour des compléments alimentaires. Après tout, nous soignons bien notre peau à l’aide de crèmes et de produits anti-âge précieux et riches en antioxydants. Plus vos conditions de vie et vos habitudes alimentaires comportent les risques susmentionnés, plus cela vaut la peine de prendre des compléments alimentaires ultramodernes et ainsi de créer un équilibre entre radicaux libres et antioxydants. Ainsi, vous diminuerez les risques d’un vieillissement prématuré de la peau (mais pas seulement)… Pour la beauté de l’intérieur.